libert_1.jpg

Expression politique

Tribunes libres des groupes politiques de Bourgoin-Jallieu représentés au sein du conseil municipal.

Nouvelles n° 167 : février 2020


GROUPE MAJORITÉ
LES RÉPUBLICAINS, UDI, DIVERS DROITE


L’ORGANISATION DES ÉLECTIONS C’EST L’AFFAIRE DE TOUS

Les 15 et 22 mars 2020, les électeurs berjalliens sont appelés aux urnes pour élire leurs représentants au Conseil municipal. Ce rendez-vous citoyen est, avec les élections présidentielles, l’élection où le taux de participation est le plus élevé. L’administration s’attend donc à une fréquentation record dans les 17 bureaux
de vote, et cela le premier et le second tour des « municipales ».
Cette année, le code électoral a été modifié et permet aux citoyens de s’inscrire plus tardivement sur les listes
électorales. Mais attention, il ne reste plus que quelques jours pour vous inscrire. En effet, l’inscription sera clôturée le vendredi 7 février à la fermeture de l’accueil administratif de la ville, soit avant 17 heures. Vous pouvez également vous inscrire en ligne en allant sur le site www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R16396.
De l’autre côté de l’urne, les bureaux de vote sont tenus par plusieurs habitants et agents municipaux. A Bourgoin-Jallieu, le bureau est composé d’un Président, élu du Conseil municipal, et d’un président suppléant, un secrétaire (agent municipal), de deux assesseurs et de leurs suppléants. Les assesseurs, délégués et suppléants, de chaque bureau de vote doivent être désignés avant 18 heures le jeudi 12 mars. Soyez acteur de ses élections en vous faisant connaitre, notamment pour être assesseur ou aider au dépouillement, et participer ainsi à un rendez-vous citoyen fondamental de l’exercice de notre démocratie.
Pour devenir assesseur, vous devez être de nationalité française ou ressortissant européen, avoir 18 ans résolus le jour du scrutin, être inscrit sur les listes électorales de Bourgoin-Jallieu et avoir satisfait vos obligations militaires (service militaire ou JAPD). Vous ne pouvez pas être assesseur si vous êtes privé de droit
électoral ou si vous êtes soumis à une mise sous tutelle ou curatelle.
Pour aider au dépouillement, vous devez être présent à la clôture de votre bureau de vote et faire connaitre votre volonté de participer au Président de votre bureau. D’ici le jeudi 27 février à 18 heures, à la clôture de la période de dépôt des candidatures, vous connaitrez les candidats pour les élections municipales de Bourgoin-Jallieu. Dès lors, la campagne électorale officielle débutera le lundi 2 mars jusqu’au vendredi 13 mars inclus pour le 1er tour, puis du lundi 16 mars au vendredi 20 mars minuit.
Peu importe votre couleur politique, il est important de voter pour vos idées et pour l’avenir de notre ville.


Olivier DIAS (3e Adjoint au maire en charge des Finances Communales, de l’Administration Générale, de la
Communication et des NouvellesTechnologies)
Conseiller Municipal
BOURGOIN-JALLIEU
Conseiller Communautaire CAPI
odias@bourgoinjallieu.fr

 

GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE

 La Belle… toujours endormie...

Bourgoin-Jallieu, surnommée « la Belle endormie » par Vincent Chriqui en 2014 était en pleine mue avant son arrivée. Plusieurs projets avaient débuté : le renouvellement urbain de Champ-Fleuri, la requalification du Centre-Ville, le développement du quartier de La Grive… Bourgoin-Jallieu était aussi terre d’accueil des entreprises, de grands groupes voulaient venir s’installer dans notre ville. Mais malheureusement le jeu électoral est passé par là, et 6 ans après, la belle endormie devient « la belle au bois dormant ».

En 6 ans, le développement économique est au plus bas. Les grands groupes sont absents, les commerces du centre-ville ferment les uns après les autres par manque de solidarité envers les commerçants qui ont subi de plein fouet les travaux de la rue piétonne.

Le rayonnement passe aussi par les liens avec nos villes jumelles. Là encore en 6 ans, seule la ville de Wujiang a eu les faveurs de l’équipe municipale. Les villes de Rehau, Bergish-Gladbach, Conselice, Dunstable étaient habituées aux échanges entre nos villes grâce à un comité de jumelage important et des bénévoles qui ne comptent pas leurs heures pour organiser déplacements ou accueils de nos amis. Mais ce mandat a été marqué par une rupture significative de ces liens d’amitié entre les peuples et une défiance envers l’association qui essaie tant bien que mal de poursuivre ces échanges et d’entretenir ces liens amicaux.

Le rayonnement passe aussi par la culture. Le festival des Belles Journées, qui se voulait de rayonnement national, a été un fiasco sur l’ensemble du mandat avec des pertes colossales d’argent public. Ce festival trouvera son public l’avant-dernière année du mandat, en raison d’un changement radical de programmation. Peut-être aurait-il fallu écouter les Berjallien.ne.s en 2014 avant de lancer des projets qui ne correspondent pas aux attentes.

Il est temps de changer de cap ! Alors n’attendez plus, rejoignez-nous !

Damien PERRARD
Conseiller Municipal PS
Groupe de gauche – bourgoinjallieu.groupedegauche@gmail.com


GROUPE ANDRÉ BORNE 

« IL N’Y A PAS DE HASARD, IL N’Y A QUE DES RENDEZ-VOUS »

BOURGOIN-JALLIEU vient de « passer le cap » des 29 000 habitants au 1er janvier 2020. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car ce recensement est celui « compté » au 1er janvier 2017 …

La force de notre ville tient non seulement à la grande diversité de son activité économique de ville-centre et de ses quartiers qui la caractérisent, mais aussi à la valeur de son histoire ainsi qu’à la qualité de vie et de services qu’elle offre à ses habitants

A 53 ans, Bourgoin-Jallieu, ville calme et agréable, a su garder sa beauté patrimoniale verte et même s’embellir au fil des ans par la densité de ses espaces verts, ses magnifiques parcs et jardins de ville et ses nouvelles constructions.

La proximité de l’ETANG de ROSIERES permet de flâner au fil des saisons et découvrir Bourgoin-Jallieu autrement : coins pique-nique, espaces pour enfants, pêche, parcours de santé, restaurant …  TOUT cela au cœur de la ville.

Le 22 Mars 2020, BOURGOIN-JALLIEU a RDV avec son nouveau MAIRE pour « aller plus loin » !

André BORNE (LREM) – Robert AUBIN (SC)
Conseillers Municipaux BOURGOIN-JALLIEU

Conseillers Communautaires CAPI
aborne@bourgoinjallieu.fr


GROUPE RASSEMBLEMENT NATIONAL

Le Pont St-Michel va t-il devenir le Pont de la peur ?

La mairie vient de nous révéler que le Pont St-Michel présentait un réel danger d'effondrement avec des malversations de construction suite à une étude qui vient d'être réalisée. Depuis 44 ans, il n'a jamais présenté aucun problème et comme par hasard, à 3 mois des élections, il menace de s'effondrer !

On peut se demander, si ce n'est pas un coup de communication calculé du maire ? Néanmoins, il a été dévoilé que ce pont présentait des fissures, etc...

La circulation a été interrompue dessus mais pas dessous, alors que les piétons et véhicules passent par milliers chaque jour !

La mairie a un projet de renforcement du pont en attendant quoi ? Qu'il s'écroule ?

Je propose de remplacer ce pont qui dénature Bourgoin-Jallieu, il est moche, dangereux et de le remplacer par une passerelle moderne, car l'historique du ralliement Bourgoin et Jallieu doit être conservé. Cette transformation est plus urgente et sûrement moins coûteuse que de construire un théâtre à plus de 10 millions d'euros !

Nathalie GERMAIN
Conseillère municipale Membre du Conseil National RN
ngermain@bourgoinjallieu.fr


 

Partenaires