libert_1.jpg

Expression politique

Tribunes libres des groupes politiques de Bourgoin-Jallieu représentés au sein du conseil municipal.

Nouvelles n° 171 : Juin 2020


GROUPE MAJORITÉ
LES RÉPUBLICAINS, UDI, DIVERS DROITE
 
6500 PLACES GRATUITES ET 2500 PAYANTES POUR LES CLIENTS DU CENTRE-VILLE
 
Notre groupe majoritaire à Bourgoin-Jallieu prend quotidiennement des décisions pour le présent et l’avenir de notre ville. Le retour du stationnement payant à compter du 12 mai est l’une d’entre elles. Elle est utile pour la vitalité de la commune. L’objectif est d’assurer la disponibilité et la rotation des places. Il n’est pas de générer un profit pour la collectivité.
Nous avons bien conscience de la difficulté pour certains d’en accepter le principe. Mais les places, lorsqu’elles sont gratuites, deviennent un stationnement de longue durée, occupé par des résidents et des habitants d’autres communes qui travaillent à Bourgoin-Jallieu. Il n’y a, alors, plus de places pour les clients qui viennent faire leurs achats, leurs courses, ce qui est problématique pour tous et catastrophique pour les commerces et l’activité économique. Notre équipe a toujours augmenté l’offre de stationnement sur le territoire communal.
Aujourd’hui, la ville compte environ 9 000 places de stationnement : 2 500 payantes et 6 500 gratuites, dont 1 200 en centreville, accompagnées de 170 PMR. Des dispositions sur le stationnement gratuit ont été également prises, à l’image des 5 heures gratuites le samedi ou durant le mois d’août. On peut toujours rêver d’avoir le stationnement gratuit permanent et trouver des places disponibles partout. Ce serait formidable ! Mais dans une ville moyenne, comme la nôtre, ce n’est pas possible. C’est la même situation à Voiron, Vienne ou Lyon.
Presque toutes les villes ont fait, pour les mêmes raisons que nous, le choix d’un retour au stationnement payant le 11 mai. Nous avons accompagné ce retour d’un plan pour le commerce local avec notamment 20 000 heures de stationnement gratuites remises aux commerçants pour leurs clients, et d’autres mesures financières, comme des exonérations temporaires de droits sont appliquées.
Le dynamisme des commerces du centre-ville, et les emplois qui y sont liés, mobilisent notre énergie au quotidien. Un ou deux euros pour une demi-journée d’emplettes n’ôtent pas le plaisir d’offir.
 
Jean-Pierre GIRARD
1er adjoint au maire en charge du développement économique et de l’emploi
jpgirard@bourgoinjallieu.fr
 
MAINTENIR L’ÉDUCATION DES ÉCOLIERS EN TOUTE SÉCURITÉ EST ESSENTIEL
 
La fracture numérique existe, c’est une réalité que l’on retrouve dans les écoles berjalliennes. Même s’il y a un ordinateur dans certaines familles, il y a souvent plusieurs enfants, cela permet à un certain nombre de profiter de cet équipement pour continuer l’enseignement à distance. La Ville de Bourgoin-Jallieu a donc décidé d’acquérir, puis de prêter des ordinateurs portables aux familles repérées par les directeurs des groupes scolaires berjalliens. La première distribution a été organisée dans l’école élémentaire Louise-Michel à la rentrée des vacances de Pâques. D’autres signatures de conventions suivront selon les demandes que nous adressera chaque directeur.
Durant le confinement, le 7 mai, le Maire a réuni l’ensemble des directeurs d’école de Bourgoin-Jallieu et l’Inspectrice académique, Madame Parrini, afin que la décision sur la réouverture des classes soit concertée. Après les publics prioritaires dès le 11 mai et les enfants des autres familles volontaires le 18 mai, les enfants de petite et moyenne section retourneront à l’école le 2 juin. Le service périscolaire et la restauration scolaire sont assurés dans les mêmes conditions qu’avant le confinement, pour tous les enfants accueillis. Sauf cas exceptionnels, les enfants bénéficient de repas chauds préparés par la cuisine centrale et d’animations respectueuses des mesures barrière.
Je tiens à féliciter les agents du pôle éducation. Depuis le 9 mars, ils sont fortement mobilisés pour le respect du protocole sanitaire : nettoyage et désinfection réguliers, fourniture de matériel de protection (gel notamment), établissement de circulations avec marquage au sol là où c’est nécessaire.
Vous le voyez, la Ville sécurise les écoles pour que vos enfants continuent d’être accompagnés malgré cette crise sanitaire exceptionnelle.
 
Hélène ACCETTOLA
4e Adjointe au Maire chargée des Affaires scolaires et de la Jeunesse
haccettola@bourgoinjallieu.fr

GROUPE DE GAUCHE

UNE CRISE SANITAIRE, UNE CRISE DE MASQUES
 
Cette catastrophe qui a causé des dizaines de milliers de décès en France va nous amener à changer notre façon de vivre dans les mois et années à venir. Mais cette crise a fait naître des élans de solidarité, de civisme, d’entraide, que nous avions perdu ces dernières années. A nous de les faire perdurer au quotidien pour accompagner et aider son voisin.
En effet, bien que nous soyons déconfinés, l’épidémie est encore bien présente, il est donc de la responsabilité de chacune et de chacun d’entre nous d’être vigilants, de veiller à respecter les gestes barrières, de respecter les distanciations sociales pour faire reculer cette épidémie. Cette épidémie fait aussi quecertaines personnes plus fragiles ont besoin de soutien, d’entraide, il sera donc du rôle des pouvoirs publics de tout mettre en oeuvre, pour accompagner ces publics en difficultés.
Ces publics ont fait l’objet ces dernières semaines de beaucoup d’attentions de particuliers et des institutions.
Malheureusement, ces attentions sont arrivées dans notre ville de Bourgoin-Jallieu bien tardivement, puisque les personnes de plus de 65 ans ont reçu un courrier seulement un mois et demi après le confinement, quels liens a fait la ville avec les plus isolés et/ ou anciens qui n’ont pas accès aux outils numériques pour s’inscrire sur le réseau « voisins bienveillants » ?
Tous les Berjalliens, attendent aujourd’hui des masques commandés par la CAPI, offerts par la région ou par notre ville jumelle de Wujiang. Des annonces ont été faites régulièrement, mais les Berjalliens ne voient toujours rien arriver alors que les communes voisines reçoivent leurs masques et que nous sommes déconfinés. Nous espérons toutefois qu’ils seront livrés lorsque vous lirez ces quelques lignes.
Tant d’actions pour préserver la sécurité et la santé des Berjallien.ne.s auraient pu être réalisées, et ce dans différents domaines, mais en contrepartie, nous ne pouvons qu’avoir un constat d’échec dans la gestion municipale de cette crise.
 
Damien PERRARD (PS)
Groupe de gauche BOURGOIN-JALLIEU
groupedegauche@gmail.com

GROUPE ANDRÉ BORNE 

EN ATTENDANT LES JOURS HEUREUX …
 
Le 11 Mai 2020 deviendra-elle la date « libératoire » d’un confinement historique de 55 jours pour tous les français, pour tous les berjalliens !? Le danger du COVID-19 reste « invisible » et il va être confiné dans nos
esprits jusqu’à la découverte d’un vaccin …
Le déconfinement devrait se faire avec méthode, organisé et calmement. Les français caricaturés « râleurs » font preuve de civisme et de responsabilité. Nous vivons désormais avec les gestes barrières : distanciation physique, se laver les mains régulièrement, tousser dans son coude, se saluer sans s’embrasser ou se serrer la main et porter un masque dans les espaces publiques obligatoires
Marchant vers un nouvel horizon entre risque de rebond de la pandémie et risque d’une crise économique et sociale, les politiques publiques bienveillantes de l’ETAT avec le soutien des communes et les nouvelles solidarités de proximité, permettront-elles à tous les français, à tous les berjalliens de découvrir le bonheur de vivre autrement ?!

André BORNE (LREM) – Robert AUBIN (SC)
Conseillers Municipaux BOURGOIN-JALLIEU

Conseillers Communautaires CAPI
aborne@bourgoinjallieu.fr


GROUPE RASSEMBLEMENT NATIONAL

ENVOYER SES ENFANTS À L’ÉCOLE LA PEUR AU VENTRE !
 
Dans ces temps difficiles, comment peuton faire courir un risque à nos enfants ? A Bourgoin-Jallieu, le maire a donc décidé que les enfants rejoindront les chemins de l’école mais à quel prix ? Au risque que certains soient contaminés et transmettent le virus à leur famille....n’était-il pas plus judicieux de remettre les enfants en cours à la rentrée de septembre ? C’est ce que j’aurai décidé.
Nos personnes âgées ont été délaissé durant cette crise, beaucoup d’entre elles m’ont fait part qu’elles n’ont vu personne de la mairie pour les aider à faire les courses ou autres, par contre pour faire du porte à porte au moment des élections, là il y a du monde ! Le système mis en place n’a été que communication de la part du maire, sur le terrain c’est tout autre chose ! J’aurai instauré une équipe sur place pour rendre visite à chaque personne âgée.
Nos commerçants ne s’en relèveront pas ! A la place de la mairie j’aurai pris en charge deux mois de loyers pour éviter un dépôt de bilan.

Nathalie GERMAIN
Conseillère Municipale
Membre du Conseil National
ngermain@bourgoinjallieu.fr
Groupe Rassemblement National

 

Partenaires