rivieres-ok.png

Les rivières

Avec une longueur de 72,2 km, la Bourbre traverse 34 communes. Elle naît sur la commune de Burcin, à 495 mètres d’altitude, et se jette dans le Rhône à Chavanoz,


Hydrologie

Drainé depuis le début du siècle par divers canaux rejoignant la Bourbre ou ses affluents, ce bassin versant reste en grande partie marécageux, malgré un point culminant à 771m. NGF. La faible pente présentée par les courbes hypsométriques vers les basses altitudes est caractéristique des bassins versants à vastes zones inondables.

Les principaux affluents de la Bourbre sont, d’amont en aval :

  • l’Hien en rive gauche (72 km2)
  • l’Agny en rive gauche (60 km2)
  • le Bion en rive gauche (32km2)
  • le ruisseau d’Aillat en rive gauche
  • le canal de Catelan en rive droite (220km2)
 
 
 
 
 

Objectifs de qualité

L’arrêté préfectoral n°88929 du 8 mars 1988 a retenu classe 1B comme objectif de qualité pour la Bourbre, rivière figurant sur la liste des milieux prioritaires dans le département de l’Isère.
Cet objectif ambitieux implique un effort de dépollution particulièrement important. A ce propos, la commune de Bourgoin-Jallieu a donc augmenté la capacité de traitement de sa station. 

Peuplements aquatiques

Du fait de la qualité médiocre des eaux et de l’artificialisation de son lit, la flore et la faune aquatiques de la Bourbre ne présentent pas d’intérêt particulier.
Le peuplement piscicole de la Bourbre, rivière de première catégorie, est peu diversifié et peu abondant. On note la présence de population réduites de vairons, de loches franches et de truites.

Les problèmes de crues 

L’agglomération de Bourgoin-Jallieu a été touchée par les crues successives de la Bourbre de 1988 et 1993 : crue du 11 octobre 1988 : environ 60m3/s et crue du 9 octobre 1993 : environ 85 et 90m3/s.
La ville a été également touchée par les crues du Bion aux mêmes dates ainsi qu’en 1990 et en septembre 1993 pour les points les plus vulnérables.
C’est pourquoi la ville a réalisé des travaux pour le renforcement des berges soit par enrochement classique, soit par des techniques végétales issues du génie biologique. C’est à dire utilsant l' aptitude naturelle de certains végétaux à développer un important système racinaire constituant ainsi une véritable armature qui stabilise la berge.
Une ripisylve est alors recréée. Elle permet à la fois de résoudre les problèmes d’érosion de berge et de redonner à la berge ses propriétés naturelles de manière à reconstituer un milieu de plus grande diversité floristique et faunistique tout en améliorant le patrimoine paysager. 

En 2017, la Bourbre va faire l’objet d’un méandrage

Cette technique consiste à rendre la morphologie de la rivière plus sinueuse et lui faire retrouver ses fonctions hydrobiologiques. Une meilleure oxygénation et plus de végétation vont permettre à la Bourbre d’augmenter sa capacité d’auto-épuration, en complément du traitement effectué par la station d’épuration de Bourgoin-Jallieu.
L’objectif global est de retrouver « le bon état écologique » de la rivière comme le définit la Directive européenne sur l’eau. Le méandrage sera réalisé là où ce sera techniquement possible et après accord des propriétaires et gestionnaires des berges (Syndicat des Marais, agriculteurs, sylviculteurs, État, collectivités).


SMABB : Le Syndicat Mixte d'Aménagement de la Bourbre

Le Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Bourbre (SMABB) a été créé en 1968. Il regroupe les 88 communes du bassin versant, la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Isère ainsi que le Conseil Général de l’Isère. Le SMABB assure l’élaboration des études relatives aux ressources en eau et aux mesures à mettre en œuvre pour lutter contre la pollution. Il exécute les travaux pour assurer la gestion du risque d’inondation et le bon état écologique des eaux et des milieux aquatiques. Depuis 2001, il assure l’élaboration et la mise en œuvre du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE). En 2007, il s’est engagé dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un contrat de rivière.
Jean-Claude PARDAL, 3ème adjoint au maire de Bourgoin-Jallieu et conseiller communautaire de la CAPI, a été élu Président du Syndicat Mixte d'Aménagement du Bassin de la Bourbre (SMABB) lors du Comité syndical du jeudi 22 mai 2014 à Cessieu.

SMABB
6 place Albert Thévenon - 38110 La Tour-Du-Pin
Tél : 04 74 83 34 55 - http://www.smabb.fr
 
Enquête publique relative au nouveau programme pluriannuel de gestion de la ripisylve de la Bourbre et de ses affluents

L'enquête est ouverte à compter du 19 décembre 2016 et jusqu'au 19 janvier 2017 inclus

Dans le prolongement des actions qu’il a réalisées depuis 2002, le SMABB a conçu un nouveau programme pluriannuel de gestion de la ripisylve.
Ce programme, qui sera mis en œuvre par l’équipe rivière du SMABB sur l’ensemble du bassin versant de 2017 à 2021, privilégie trois objectifs :
-  la reconquête de la biodiversité (coupes sélectives, plantations, lutte contre la Renouée du Japon) ;
- la réduction des facteurs d’aggravation du risque inondation (gestion des atterrissements et des embâcles) ;
- l’amélioration du suivi et de la connaissance des milieux (événements climatiques, atteintes au milieu, suivis d’ouvrages,…). 

+ d'infos sur l'enquête publique en suivat le lien


Eau et changement climatique : adaptons-nous !

Le  SMABB relaie un court film d'animation réalisé par l'Agence de l'Eau sur l'adaptation au changement climatique dans le domaine de l'eau. L'enjeu biodiversité du bassin de la Bourbre est identifié comme très vulnérable face au changement climatique.

L'Etat, l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, les Régions Franche-Comté, Bourgogne, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d'Azur s'engagent dans un plan d'adaptation au changement climatique.

Désimperméabilisation des sols pour laisser l'eau s'infiltrer, chasse au gaspillage de l'eau, préservation des zones humides et de la biodiversité... le plan propose un panel de mesures pour réduire la vulnérabilité des territoires.

Durée du film : 3,40' - Parution : juin 2014
© Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse / Big Bang Communication 2014

www.eaurmc.fr/climat

 
►Objectif Ensemble pour l'eau

Dans le cadre d'une agglomération durable, la CAPI a engagé un partenariat pour une amélioration de la qualité de l’eau de la Bourbre par la réduction des pollutions industrielles dispersées. Une opération partenariale appelée " Objectif Ensemble pour l'eau " qui vise notamment à aider les entreprises à une meilleure gestion de leurs effluents et de leurs déchets dangereux. Le bassin de la Bourbre est depuis plusieurs années au centre de nombreuses préoccupations. Par manque de connaissances ou mauvaises pratiques, les habitants, entreprises et professionnels peuvent ainsi rejeter des produits toxiques diffus dont le cumul altère la qualité des eaux et menace l'environnement naturel et humain. Aussi pour préserver cette rivière du territoire, la CAPI lance une opération partenariale : "Objectif Ensemble pour l'eau"

> télécharger le dépliant : Objectif Ensemble pour l'eau

Objectif Bourbre : un guide pour les entreprises !

À l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord-Isère, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère et l’association Bourbre Entreprises Environnement, un guide technique composé de 40 fiches est à disposition des entreprises du bassin versant de la Bourbre, afin de les informer, de sensibiliser et améliorer la qualité de l’eau de la rivière.


Le SIM : le Syndicat Intercommunal des Marais

Le territoire du Syndicat Intercommunal des Marais s’étend sur 21 communes dont 20 en Isère et une dans le Rhône. En tant que propriétaire de plus de 160 kms de berges de rivières et canaux, le SIM mène à bien des programmes d’entretien de son patrimoine. En parallèle de cette gestion au quotidien, le Syndicat s’oriente depuis quelques années vers une valorisation et une accessibilité des marais... site internet


Partenaires