creche1.png

Mode de garde

__________________________________________________________________________________________

►En crèche

Depuis plusieurs années, la crèche familiale de Bourgoin-Jallieu et ses assistantes maternelles, soutiennent les mamans dans leur projet de concilier allaitement et reprise du travail.

Les assistantes maternelles ont participé à des temps de formation et d’échange sur l’allaitement maternel (modalité, histoire personnelle…) avec l’appui de l’association Galactée. Ces temps de réflexion ont donné naissance à la rédaction d’un « guide d’accompagnement pour la poursuite de l’allaitement maternel » délivré aux mamans à l’inscription dans la structure.

Il contient :

un protocole de conservation, de transport et d’utilisation du lait maternel.

le recueil des bénéfices à partager par chacun autour de ce projet

l’organisation pratique et des suggestions pour le nourrissage et le sevrage

l’acceptation de cette proximité, vécue comme un facteur de sécurité et d’équilibre.

une liste d’associations qualifiées de soutien à l’allaitement maternel.

Le multi-accueil « Á petits pas », a également travaillé sur ce sujet et a réalisé un guide adapté. Un espace « allaitement » est organisé sur place.

http://www.capi-agglo.fr/Vivre/Petite-enfance/Les-Creches-Familiales/Creche-Familiale-A-Petits-Pas


►L’assistant maternel

Votre Relais d’Assistants Maternels recense les assistants maternels acceptant les bébés allaités, n’hésitez pas à le questionner :

Secteurs : Bourgoin-Jallieu quartier Champ-Fleuri

Bâtiment Petite Enfance « Le Berjamini » -  1 bis avenue Fabre  Tél. : 04.37.03.22.46

Permanence sur RDV : en semaine et le 4ème samedi matin du mois

 Permanence téléphonique : lundi de 12H30 à 14H30

Secteurs : Bourgoin Jallieu Centre - Champaret - La Grive

« POM CAPI » - 49 avenue Professeur Tixier  Tél. : 04.74.27.39.36

Permanence sur RDV : en semaine et le 4ème samedi matin du mois

Permanence téléphonique : mercredi de 12H30 à 14H30


►Astuces !

Propos recueillis lors de la réunion d’échange qui a rassemblé Galactée, la ville, le centre hospitalier, la cité de la CAF et les assistantes maternelles :

L’enfant va-t-il accepter le biberon alors qu’il est allaité par sa maman ?

On peut proposer à la maman de tirer un peu de lait (avant une tétée) et de proposer le lait dans un biberon après une tétée, ainsi on enlève l’enjeu de se nourrir et la pression qui s’y associe.

Mais on peut également proposer le lait dans un verre à bec avec la cuillère ou en proposant un biberon avec une grosse tétine bien large.

On peut aussi essayer de proposer plusieurs fois à différents moments de la journée.

L'enfant sait bien faire la différence avec maman/tétée et nounou/biberon et que même avec des enfants non allaités il y a un temps d'adaptation concernant l'alimentation....

Technique pour donner le biberon de manière plus "physiologique" : bébé en position demi-assise dans les bras. Ne pas tenir le biberon à la verticale (car le bébé ne régule pas le débit et prend en général plus de lait que s'il avait tété le sein) mais incliné de sorte à ce qu'il n'y ait pas d'air dans la tétine. Chatouiller la lèvre du bébé afin qu'il ouvre seul la bouche et introduire la tétine. Au bout de 4 succions faire une pause (comme il fait au sein) puis re-proposer le biberon en chatouillant sa lèvre et ainsi de suite. Ainsi on garde le rythme de succion d'un bébé allaité.

Quelle quantité de lait doit être laissée à l’assistante maternelle ?

Il n’est pas inquiétant que l’enfant s’alimente peu chez la nounou, il peut tout de même avoir la quantité de lait dont il a besoin au quotidien s’il a accès aux seins de sa maman en dehors du temps de garde, aussi la quantité est en fonction des possibilités de la maman.

Pour une maman qui reprend le travail avec un bébé de 2 mois et demi, elle va devoir tirer son lait très souvent, alors que si le bébé à 5-6 mois, c’est l’âge de la diversification et on peut davantage alimenter le bébé avec des aliments autre que le lait habituel (c’est rare mais ça arrive).

Tirer son lait demande à la maman du temps et parfois de la persévérance. Pensez à avoir un discours encourageant même si la quantité de lait vous paraît faible.

Lors d’une reprise de travail à temps plein avec un bébé de 2 mois et demi, si la maman souhaite continuer à allaiter exclusivement, elle va devoir stimuler ses seins avec un tire lait pour obtenir, avec les tétées directes, au moins 5 stimulations /24 heures.

Au début, proposer des petites quantités pour éviter de devoir jeter du lait qui n'a pas été tout bu par le bébé.

Comment est-ce qu’on peut aider la maman dans sa lactation ?

En fin de journée, quand on sait que la maman va bientôt arriver si le bébé demande une heure avant, il faut essayer de lui donner qu’une petite quantité ou de le faire attendre pour qu’il prenne directement au sein, car pour maintenir une bonne lactation, il est plus efficace que le bébé tête directement le sein de sa maman (par rapport à un tire lait). L’assistante maternelle est-elle d'accord pour que la maman offre à son bébé une tétée de retrouvailles (rapide pour ne pas rester trop longtemps chez elle mais suffisante pour que bébé patiente sur le trajet du retour !) ….?

Prendre un biberon chez un bébé allaité, c’est introduire le risque que le bébé n’accepte plus le sein après, car la succion du sein est différente de la succion du biberon. De plus l'introduction de biberon de complément risque d'entraîner une baisse de lactation chez la maman car son bébé ne stimulera plus suffisamment les seins. On peut alors essayer de favoriser la tasse, le bébé sait boire à la tasse, on peut d’ailleurs se servir de ce procédé dans les services de prématurés.

Ne pas être réticente, s’il y a très peu de lait.

Il est classique que la maman observe une baisse de lactation pendant la reprise du travail, il faut donc bien la rassurer car le rythme est différent. D’ailleurs un enfant qui faisait ses nuits peut très bien de nouveau se réveiller la nuit. Mais ce n’est que passager, il faut juste un petit temps d’adaptation.

L'assistante maternelle peut rassurer la maman en lui disant que son bébé ne la voyant plus la journée a besoin de ce contact et que l'avantage des tétées de nuit est qu’elles entretiennent très bien la lactation (car le pic hormonal est élevé la nuit) !

Les bébés allaités ont-ils davantage de difficulté à s’endormir chez la nourrice ?

Très souvent les bébés ont l’habitude de s’endormir au sein, il faut un petit temps d’adaptation pour que le bébé s’adapte à la nounou. De même, généralement un bébé allaité a plus l’habitude d’être porté et demande davantage à l’être, mais les enfants s’adaptent très facilement à la nounou, ils ont une grande capacité d’adaptation.

S’il n’y a pas assez de lait, peut-on proposer du lait infantile ?

Il faut toujours poser la question à la maman qui bien souvent en prévision de la reprise du travail, a congelé du lait maternel. Si cela est envisagé, il ne faut pas le proposer dans le même biberon.


 

Partenaires