pole-metroopie.png

G4 pôle métropolitain

Le pôle métropolitain a été officiellement constitué en avril 2012 entre Le Grand Lyon, Saint-Etienne Métropôle, ViennAgglo et la CAPI : Bourgoin-Jallieu est partie prenante de cette dynamique territoriale ...


Bourgoin-Jallieu dans le tempo

La taille de ce pôle, plus de 2 millions d’habitants, le place d’office au premier rang des pôles métropolitains. Ville-centre de la Communauté d’agglomération Portes de l’Isère, Bourgoin-Jallieu est partie prenante de cette dynamique territoriale qui a pour objectif de « favoriser à une échelle plus large, une coopération renforcée entre les territoires urbains, afin de leur permettre d’entreprendre des actions d’intérêt métropolitain destinées à améliorer la compétitivité et l’attractivité de leur territoire ».


Associée au Grand Lyon, à Saint-Etienne métropole et à ViennAgglo, la CAPI est partie prenante de ce syndicat mixte qui s’est constitué de manière exemplaire autour de quatre axe :

  • Mobilité et déplacement ;
  • Emploi, innovation, enseignement et recherche ;
  • Aménagement et planification,
  • Culture et tourisme.

Ville centre de la CAPI, notre ville est, par exemple, particulièrement impliquée dans la mise en place de circuits découvertes touristiques proposés à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.


A quoi ça sert ?

Il permet aux agglomérations membres de coopérer plus efficacement entre elles et de répondre aux enjeux qui dépassent les limites de leur seul périmètre.

Avec le pôle métropolitain que la CAPI, ViennAgglo, Saint-Etienne métropole et le Grand Lyon ont créées, les agglomérations décident des stratégies communes à mettre en œuvre en matière d’économie, de déplacements, d’aménagement ou de culture. En mutualisant leurs atouts et leurs moyens, ces agglomérations renforcent leur attractivité et gagnent en possibilité vis-à-vis de l’extérieur.


Pour quoi faire ?

Le pôle métropolitain recouvre un territoire de 144 communes qui comprend plus de 2 millions d’habitants. Cette taille permet au territoire de peser en Rhône-Alpes, e mener à bien des projets que seuls ils n’auraient pu entreprendre et d’être identifié au plan national.


Quelles actions concrètes ?

Depuis la création du Pôle métropolitain en avril 2012, plusieurs actions communes ont été organisées dans différents domaines.

Culture :

soutien aux événements métropolitains sous la forme de résonances métropolitaines  sur le territoire ( Jazz à Vienne ; la Biennale Internationale du design à Saint-Etienne ; les Biennales de la Danse et d’Art Contemporain à Lyon).

Aménagement :

les études sur le projet « Urbagare » qui vise à imaginer le quartier gare de demain sur quatre gares métropolitaines. La gare multimodale de Bourgoin-Jallieu est notamment  concernée par ce projet et elle a fait l’objet d’un « appel à idées » qui a jeté les bases du futur quartier de la gare.

Transports :

la création du SMT (Syndicat Mixte des Transports de l’Aire Métropolitaine Lyonnaise)  dont l’action phare reste la mise en place de t-libr (tarification multimodale zonale à l’échelle du territoire du Syndicat) ; lancée en septembre 2013, cette tarification se compose d’abonnements mensuels permettant d’utiliser jusqu’à 5 réseaux de transport (réseaux TER, TCL, STAS, RUBAN, et L’VA)  avec un support unique, la carte à puce OùRA.

www.poles-metropolitains.fr


 

Partenaires