1.png

Réseau de chaleur

Avec Berjalia, la ville créée l'énergie économique. Aujourd'hui, un tiers de la population berjallienne est raccordés au réseau de chaleur et disposent d'un chauffage sûr, propre et économique.

MARDI 31 MAI 2016 INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE GAZ BERJALIA

A 9h30, boulevard des Tuileries Vincent Chriqui, les élus du conseil municipal, Jérôme Agresse, directeur régional de Dalkia centre-est, et des représentants de l’ADEME inaugureront la chaufferie gaz du réseau de chaleur de la ville.

Printemps 2016 : Maillage terminé !

Après plusieurs mois à serpenter et creuser la ville, le chantier du réseau de chaleur urbain s’achève.  Les 14,5 nouveaux kilomètres ont rejoint les 3,5 km historiques, situés sur le quartier de Champ-Fleuri. Il existe près de 500 réseaux en France, mais seulement un tiers est approvisionné à plus de 50 % à partir d’énergie renouvelable, comme c’est  le cas à Bourgoin-Jallieu.

Les systèmes de chauffage des habitations raccordées à ce réseau sont aujourd’hui tous opérationnels, et concernent 1 600 copropriétés et 1 600 logements sociaux, soit un tiers de la population berjallienne. À ces habitations, s’ajoute une douzaine de bâtiments publics également reliés : la salle polyvalente, les écoles Jean-Rostand ou Louise-Michel, le Palais des  sports… sont aujourd’hui chauffés à l’énergie renouvelable.

Les dernières mises en service ont été achevées côté Champaret.

À mesure que le chantier avançait, quelques demandes supplémentaires ont émergé. C’est ainsi que le bâtiment de la Cité de la CAF et deux copropriétés situées avenue professeur Tixier ont été raccordés en cours de maillage. Des demandes de propriétaires de pavillons ont été également recensées, mais la connexion doit concerner un nombre minimum de logements afin de répartir les coûts. 

Informations : berjalia@dalkia.fr


A propos du chantier

Initialement implanté sur le quartier de Champ-Fleuri, le chauffage urbain a donné pleine satisfaction dans les immeubles reliés à ce type de chauffage collectif. En 2015, l’ambition de Vincent Chriqui, Maire de Bourgoin-Jallieu et de son équipe municipale, est d’étendre ce service à plus de logements.
En 2014, la ville a donc repris la gestion du réseau de chauffage urbain créé en 1986, avec le concours du Sitom Nord-Isère (Syndicat mixte Intercommunal de collecte et de Traitement des Ordures Ménagères). Le 27 janvier 2014, la ville de Bourgoin-Jallieu a délégué la gestion du réseau de chaleur à la société Berjalia (Bourgoin-Jal!ieu Énergies), filiale de Dalkia, groupe EDF, pour une durée de 20 ans. Cette entreprise spécialisée dans les services énergétiques était en charge de financer le projet, de construire deux chaufferies (une à Champ-Fleuri vers le CFA BTP et une à Champaret vers le boulevard des Tuileries), de poser les canalisations et d’exploiter ce réseau de chaleur.

Réseau de chaleur : un chauffage sûr, propre et économique

Ce chantier marque l'engagement de la ville en faveur du développe­ment durable et d'une baisse des dépenses de la facture énergétique pour les usagers.
C'est aussi un enjeu climatique puisque l'utilisation de la chaleur issue de l'usine d'incinération permettront d'éviter l'émission de 6 616 tonnes de C02 par an soit l'équivalent des émissions de 2 668 véhicules/an.
Un réseau de chaleur, également appelé réseau de chauffage urbain, permet de fournir chauffage et eau chaude sanitaires aux bâtiments qui lui sont raccordés. Alimenté par une ou plusieurs chaufferies, le réseau  transporte la chaleur sous forme d'eau chaude dans des canalisations enterrées. Les batiments se raccordent sur ce réseau via des postes de livraisons appelés sous-stations.
Avec ce type de chauffage, les berjalliens se chauffent avec leurs déchets et ceux des autres communes adhérentes au SITOM. Le procédé consiste en effet à chauffer l’eau grâce à l’énergie récupérée à l’usine d’incinération de Bourgoin-Jallieu lors de la combustion des ordures ménagères.
Un système, sans danger pour l’environnement et les usagers (aucune fumées, ou poussières produites), remplace la multiplication des chaufferies, le tout pour un coût plus avantageux.
A terme de 18 km, le réseau de chaleur de Bourgoin-Jallieu alimenté à près de 85 % par des énergies renouvelables, permettra de fourni le chauffage et l'eau chaude sanitaire pour l'équivalent de 5000 logements.

Répartition du chauffage urbain sur toute la commune

L'ambition de la municipalité a été d’étendre ce service à plus d’abonnés, sur la base de tarifs attractifs, tout en économisant un volume important de CO2. La valorisation de l’énergie issue de l’usine d’incinération est une évidence, l’aspect environnemental, les économies réalisées sont autant d’atouts pour la réalisation de ce projet.

Les travaux ont débuté en avril 2015 et se sont achevés un an plus tard. Aujourd'hui long de 3,5 km, le réseau s'étend sur 18 km et traverse la ville de part en part. Près d'un tiers de la ville est désormais chauffée grâce à ce système. Une bonne nouvelle pour la facture de chauffage qui devrait s’alléger de 10 à 15 % pour les personnes raccordées.


 

Une indépendance énergétique pour les 20 ans à venir

 

La France a pour objectif de produire annuellement 20 millions deTEP (tonnes équivalent pétrole) supplémentaires d’énergie renouvelable d’ici 2020. La chaleur renouvelable distribuée par réseau de chaleur représente un huitième de cet objectif.

En plus d’être renouvelable et faiblement émettrice de gaz à effet de serre, cette énergie présente l’intérêt de pouvoir être produite localement.

Au plan national, cela signifie qu’elle permet de contribuer à la réduction de la dépendance énergétique par rapport aux pays détenteurs des énergies fossiles. A l’échelon territorial, le réseau de chaleur renouvelable contribue au développement d’une activité économique locale de production d’énergie et à une indépendance énergétique.

Avec plus de 400 réseaux de chaleur réparties sur notre pays, celui de Bourgoin-Jallieu fera partie des plus vertueux puisqu’il fonctionnera essentiellement avec de l’énergie renouvelable et contribuera aux objectifs nationaux de transition énergétique


Chiffres clés

18 km de réseau (soit une extension de 14 km)

85 sous-stations raccordées dès 2016

Près de 5000 équivalents logements chauffés

1 chaufferie CVED (Centre de Valorisation des Déchets) de 12,3 MW

2 chaufferies gaz d'appoint et de secours de 18 MW chacune dans les quartiers de Champaret et de Champ-Fleuri

+ de 6 616 tonnes d'émissions de CO2 évitées par an

55 0000 MWh de consommation moyenne par an

2 emplois générés

Bouquet énergétique : 85 % CVED (Centre de Valorisation des Déchets), 15 % gaz

Investissement global de près de 15 millions d'euros pour la ville de Bourgoin-Jallieu dont 2,419 millions d'euros de subventions de l'ADEME


Contact Berjalia

Maître d'ouvrage délégué à la création et à l'exploita­tion du réseau

Numéro vert : 0 805 257 505
Email : berjalia@dalkia.fr


 

Partenaires