sans-titre-1_2.png

Composition des archives communales

Les archives communales sont constituées de fonds patrimoniaux, d'archives administratives, fonds contemporains et travaux universitaires inédits non publiés ...


Fonds patrimoniaux


Fonds documentaire et iconographique

Séries documentaires

  • bulletins municipaux,
  • brochures,
  • collections de journaux (Liberté et Le Courrier de Bourgoin-Jallieu depuis 1991),
  • bibliothèque historique,
  • mémoires d’étudiants : document à télécharger

Photothèque et vidéothèque


Fonds « clos » municipaux

1- « Fonds ancien » de la communauté d’habitants de Bourgoin et Jallieu 1570-1790 (institution précédent la commune actuelle), comprenant également les documents de Ruy, communauté incluse dans la châtellenie, de 1581 à 1713.  Les dossiers se répartissent en une cinquantaine de registres et plus de 1 600 liasses. 22,5 mètres linéaires.

Instrument de recherche : inventaire numérique avec table alphabétique d’Estienne Lacroix et Jean-François Robin 1738, complété jusqu’en 1777. Cotation des registres de délibérations en série BB et des registres paroissiaux en GG, conformément aux instructions réglementaires de la Direction des archives de France. Voir ci-dessous, répertoire des registres paroissiaux.

Le document le plus ancien des archives communales concerne l’albergement (vente avec constitution d’une rente annuelle) des fossés du château le 7 juillet 1570, pièce parchemin cotée n°1.  

2- « Série révolutionnaire » 1790- an VIII, cotée en LL, regroupant successivement les Fonds communaux de Bourgoin (1790-an IV [1796]), de Jallieu (1790-an IV [1796]) (localité séparée officiellement de Bourgoin en 1791), et de la municipalité du canton de Bourgoin (an IV-an VIII [1796-1800]). Le canton berjallien comprend alors les communes de Bourgoin, Jallieu, Ruy et Les Eparres (avec Vermelle et Badinières). Répertoire numérique dactylographié. 8,7 mètres linéaires.

3- « Fonds moderne » de la commune de Bourgoin an VIII [1800]-1966. Fichier avec cotation décimale, établi en 1972-1974.

Cotation en série D des délibérations et E de l’état civil. 96 mètres linéaires.

4- « Fonds moderne » de la commune de Jallieu an VIII [1800]-1966. Fichier avec cotation décimale, établi en 1972-1974.

Cotation en série D des délibérations et E de l’état civil. 56 mètres linéaires.

5- Syndicats intercommunaux dissouts et ancienne Société d’économie mixte (SEM)

Syndicat intercommunal des collèges de Bourgoin-Jallieu. Budgets, personnel, travaux réalisés 1971---  3,1 mètres linéaires.

Syndicat (SIVU) pour la gestion de l’école de musique, d’art dramatique et de danse du Nord-Isère 2002-2007, 14 m.l.

Syndicat mixte du corps unique des Sapeurs-pompiers du Nord-Isère (SMNI) 1994-2006, 3,7 m.l. Télécharger le document

SEM Semipa Société d’économie mixte de la Porte des Alpes   

6- Associations para municipales

Association berjalienne d’action socio-éducative (ABASE) : prestations de services, budgets, comptabilité, personnel, équipements de quartiers (maisons de l’enfance, club d’adolescents), opérations d’animation, prévention… 1976-1992, 14,7 m.l. .

Maison de quartier de Champ-Fleuri : assemblées générales, comité d’animation, activités, rapports… 1984-1996, 3,7 m.l.


Fonds hospitaliers

Par convention du 26 février 1995, les archives administratives du Centre hospitalier Pierre-Oudot, datées de plus de 30 ans et présentant un intérêt historique, sont mises en dépôt aux archives communales de Bourgoin-Jallieu. Elles demeurent la propriété du Centre hospitalier mais sont classées et communiquées selon les règles régissant les archives publiques françaises.

Séries anciennes de l’Hôtel Dieu de Bourgoin 1686-1790, incluant également les papiers de la Maison de Charité, les archives de la famille Roux, marchands drapiers (XVIIème-XVIIIème siècles) et de la confrérie des Pénitents blancs (1642-1791), séries A à H du cadre de classement réglementaire, 3 m. l.

Séries modernes de l’hospice [hôpital] de Bourgoin 1790-1956, séries J à Z, à l’exception des dossiers médicaux, 11 m. l.
Répertoire à télécharger en 1 clic

Archives de l’hospice de vieillards de Bourgoin (actuelle Maison de retraite Jean-Moulin) 1865-1930, 2,1 mètres linéaires.
Répertoire à télécharger en 1 clic

Archives de l’hôpital de Jallieu (actuel Centre de long séjour Delphine-Neyret intégré au Centre hospitalier) 1877-1982, 3,1 mètres linéaires [collectées en 1991].
Répertoire à télécharger en 1 clic


Archives privées déposées, conservées dans la série AP

►A télécharger

Donation Hugues Chatain - 1 AP 9

Ecomusée - 1 AP 16

Canal Mouturier - 1 AP 5

Donation Chapot - 1 AP 18

Tissage Folatière - 1 AP 20

Eglise Réformée - 3AP

Fonds Voisin Pascal - 7 AP

Amicale Laïque de Bourgoin 2 - 12 AP

Fonds Edmond Barthélémy - 16 AP

Fonds Michel Branchu - 17 AP

Schwarzenbach - 21 AP

Fonds cartonneries - 23 APPRB - 29 AP


Les archives publiques traitent prioritairement les dossiers des services municipaux qui ont une obligation de versement. Ils ont aussi mission d’enrichir leurs fonds par l’accueil de documents privés présentant un intérêt historique. Cette protection de la mémoire et du patrimoine archivistique local peut être très utile aux chercheurs par les compléments d’informations apportés. Le croisement de différentes sources publiques et privées permettent en effet des études comparatives par des approches différentes. La collecte de fonds privés concerne trois domaines principaux : les archives personnelles et familiales, les archives associatives et les archives d’entreprises et d’architectes.

La transformation du musée de Bourgoin-Jallieu en un lieu dédié aux métiers de l’ennoblissement textile implique également une préservation des archives industrielles afin de perpétuer la mémoire des artisans, des techniques et des entreprises locales. Plusieurs recherches ont été récemment menées sur ces nouvelles sources de documents.


Archives administratives, Fonds contemporains

Fonds ouverts soumis à des accroissements réguliers
Fonds contemporain de la commune de Bourgoin-Jallieu 1967

Fond résultant de la fusion des deux communes de Bourgoin et de Jallieu, le 1er janvier 1967


►Novembre 2014 : Les archives de Georges Paillet versées à la ville

Une place porte le nom de ce célèbre berjallien depuis décembre 2000.

Aujourd’hui se sont ses archives et ses recueils qui sont versés aux archives de la ville par ses enfants. L’ensemble se compose du journal le Moniteur de Bourgoin de 1887 à 1939 et du Courrier de Bourgoin et de Bourgoin-Jallieu de 1949 à 1978, s’y rajoute des dossiers de recherches historiques sur la ville. 

Vincent Chriqui, Maire de Bourgoin-Jallieu, Marie-Laure Desforges, 8ème adjointe à la Culture, de nombreux élus, la famille et les enfants de Georges Paillet, l'archiviste de la ville, se sont retrouvés pour la signature de cette donation.
La famille Paillet est liée à Bourgoin depuis près d’un siècle avec l’achat en 1906 du journal " Le Moniteur de Bourgoin ". Bercé par les machines d’imprimerie, Georges Paillet devra seconder sa mère après le décès de son père. Il développera la qualité rédactionnelle du journal. Ses écrits ont dépassé les limites de la commune par une collaboration avec le groupe historique  " Evocation " devenu " Patrimoine de l’Isère " et membre associé de l’Académie Delphinale
La ville lui est reconnaissante pour ses travaux sur l’histoire locale et honorée de ce patrimoine qui vient de lui être confié.


 

Partenaires