libert.jpg

Expression politique

Tribunes libres des groupes politiques de Bourgoin-Jallieu représentés au sein du conseil municipal.

Nouvelles n° 148 : novembre - décembre 2017


GROUPE MAJORITÉ
LES RÉPUBLICAINS, UDI
, DIVERS DROITE

Une charte pour favoriser le commerce local
 
Les élus du groupe majoritaire soutiennent l’esprit entrepreneurial dans l’ensemble de leur délégation. En tant que 1er adjoint au développement économique et chef d’entreprise, je suis attentif aux défis ainsi qu’aux opportunités à saisir pour améliorer la vitalité, le dynamisme du tissu économique local. J’agis ainsi aux côtés de Vincent Chriqui et de Jean Papadopoulo à la CAPI afin d’attirer des entreprises nouvelles et ainsi créer des emplois.
Dans cet esprit, une charte d’engagements réciproques entre la mairie, les commerçants et les artisans a été élaborée. Ce document fondateur découle d’une enquête consommateurs menée auprès de 700 Berjalliens et associée à une consultation de professionnels (commerçants, CCI). Avec cette charte, la commune et les commerçants s’engagent à respecter les valeurs qui fondent notre pacte républicain. La force du réseau s’appuiera sur le rassemblement, l’union de tous les acteurs du commerce autour d’une ambition et d’objectifs communs, afin de structurer et de réussir, ensemble, la redynamisation du commerce de centre-ville et de proximité. Les signataires s’engagent à concevoir et à mettre  en place ensemble des actions pour faciliter l’attractivité du commerce berjallien : un accueil de qualité, une solidarité et une bienveillance mutuelle, une participation active à la réflexion et à la réalisation des actions communes à mener ainsi qu’une communication  adaptée aux nouveaux modes de consommation.
A ce jour, plus de 70 commerçants sont déjà signataires de la charte et adhèrent de fait au label « Shopping malin, week-end serein ». La première action a été lancée fin septembre, quand les commerçants  du centre-ville se sont engagés à ouvrir entre midi et 14 heures tous les vendredis et samedis. Désormais, les Berjalliens et les nombreux consommateurs pendulaires que compte la commune pourront  profiter des commerces du centre-ville et faire leurs emplettes durant leur pause déjeuner.
De nouvelles opérations sont en préparation et verront prochainement le jour. Elles compléteront l’arsenal de mesures développées par la Ville pour soutenir et aider les commerçants et les artisans de la commune, à l’image de la pépinière artisanale, de la rénovation de la rue piétonne ou de la généralisation des 30 minutes gratuites. L’opportunité, les actions et le dynamisme sont de volonté à Bourgoin-Jallieu.

Jean-Pierre Girard
1er adjoint au Maire chargé du développement économique - Vice-président délégué aux finances de la CAPI

Transmettons les valeurs de la république aux jeunes berjallien(ne)s

Qui dit rentrée scolaire, dit élection duConseil municipal des enfants (CME) et du Conseil municipal des jeunes (CMJ) à Bourgoin-Jallieu !
Les élections ont eu lieu les 17, 18 et 20 octobre dans la salle de l’Orangerie avec une proclamation des résultats le 20 octobre en fin de journée.
Leur première séance plénière aura lieu le samedi 18 novembre avec au programme visite de la Mairie, et scission de chaque conseil municipal en 3 groupes de travail en fonction des projets qu’ils mettront en avant et qu’ils souhaiteront réaliser.
Chaque groupe de travail se réunira une dizaine de fois dans l’année pour mener à bien ses projets. Des projets qu’ils auront choisis eux-mêmes  et qu’ils pourront  réaliser encadrés par un animateur de Léo Lagrange et accompagnés par un élu de la Ville, en fonction de la typologie de leurs actions.
En plus de la réalisation de leurs projets tous plus intéressants et innovants d’année en année (sensibilisation aux gestes de premiers secours, réalisation de la forêt des élus en plantant un arbre chaque année, participation à la journée nettoyage de printemps, organisation d’une journée d’échanges avec les résidents de la maison de retraite, etc.), nous comptons plusieurs nouveautés cette année. En effet, nous souhaitons mettre  à l’honneur nos jeunes élus en les impliquant davantage dans leur rôle d’élu en tant que tel : inaugurations, célébration de mariages, événements organisés par la Ville ; les jeunes seront invités à l’ensemble de ces événements. Dans la continuité de l’apprentissage de la citoyenneté, nos jeunes élus participeront à certains conseils municipaux dans lesquels ils pourront  nous exposer leurs projets et réalisations. Une visite au Conseil départemental a elle aussi été programmée, toujours avec ce souhait d’apprentissage de la citoyenneté.
Le CME et le CMJ, c’est aussi l’accomplissement du devoir de mémoire à travers leur présence lors des commémorations, et la préparation qui précède puisque les commémorations sont préalablement étudiées en amont avec les animateurs.
Nous sommes toujours surpris par l’intérêt et l’enthousiasme manifestés par les jeunes, ils portent un regard neuf sur la Ville qui nous permet parfois de voir les choses différemment. Chaque année, l’organisation du CME et du CMJ évolue en s’adaptant aux souhaits des enfants et des jeunes tout en mettant davantage en avant les notions d’apprentissage de la citoyenneté, en accomplissant le devoir de conseil et en les valorisant dans leur rôle d’élu en tant que tel en mettant en avant leurs projets. La relève est assurée !

Océane Rouot
Conseillère municipale en charge des CME/CMJ


GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE

Face aux politiques austéritaires : Relever le défi !

L’année 2017, année de célébration du 50ème anniversaire de la fusion de nos deux villes de Bourgoin et Jallieu aura permis la rétrospective des actions menées pendant les 40 dernières années où la ville était gérée par nos équipes de gauche ; réalisations et que la majorité actuelle tente d’effacer depuis 2014. Des équipes successives de gauche qui ont pu amener notre ville là où elle est aujourd’hui, avec une vision d’avenir en l’accompagnant à la fois au quotidien et pour de longues années, en menant des politiques ambitieuses et adaptées aux attentes des habitants.
Tous les équipements, issus des majorités de Pierre Oudot, Edmond Roy et Alain Cottalorda, avaient pour ambition de répondre aux besoins des Berjalliens. Leur politique transversale, qui touchait le plus grand nombre dans de nombreux domaines connaît malheureusement depuis mars 2014 une casse sans précédent.
Une casse qui a réduit au maximum les différentes politiques publiques menées jusqu’alors, et qui pourtant étaient pour beaucoup novatrices dans le département voire en France (par exemple, la ville de Bourgoin-Jallieu a été distinguée pour sa politique novatrice dans le domaine de la santé.
Ce secteur est aujourd’hui délaissé par la nouvelle majorité). Une casse qui s’est traduite par la fermeture de services municipaux, et surtout la mise en place de tarifications spécifiques sur des services rendus à la population et au monde associatif.
Cette politique sera de plus en plus difficile à supporter pour les Berjalliensnes, elle devra également faire face aux mesures d’austérité programmées par le gouvernement Macron avec notamment la baisse des allocations au logement, la casse du code du travail. Mais les conséquences d’une autre mesure nous inquiètent : celle de la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages. Une compensation financière est annoncée, mais aura-t-elle bien lieu, et comment ? En totalité ? Avec quelle compensation ? L’Etat prélèvera-t-il sur
l’impôt sur le revenu ? Les communes devront-elle compenser avec l’impôt sur le foncier ? Ou alors faire payer d’autres services de la ville ? Comment réagiront l’équipe majoritaire et le maire Vincent Chriqui ?
Pour notre groupe, il faut relever le défi consistant à répondre aux besoins des Berjalliensnes, en cohérence avec nos valeurs de solidarité, du vivre ensemble, en développant les politiques publiques utiles à la population.

Frédérique Pénavaire
Damien Perrard

Conseillers municipaux


FRONT NATIONAL

 

Non communiqué
Robert ARLAUD
Conseiller municipal

 


ARMAND BONNAMY
SANS ÉTIQUETTE

23 août 1944 : la liberté !

Bourgoin et Jallieu sont libérées ce jour. Seules villes du département à atteindre la liberté par l’unique intervention de la résistance ! Pourquoi ?
Un accrochage très sérieux a lieu le 22 août, dans le secteur de la Grive et du temple de Vaux : les allemands attaqués par la résistance, incendient le hameau du Lombard à l’aide d’un canon situé sur un train blindé venu en renfort de Lyon. La résistance a ses premiers morts.
Georges Ivanoff, chef de la résistance, explique que 3 raisons expliquent la décision prise de libérer les deux villes (elles étaient occupées par plus de 250 allemands, bien entrainés et bien armés) :
- il craignait des représailles après les durs combats du 22 août
- les américains étaient à Grenoble et avec les moyens énormes dont ils disposaient et la résistance attendue
des Allemands, les combats allaient être terribles et les destructions immenses
- Bourgoin et Jallieu étaient les deux secteurs où les Allemands avaient des forces sur le chemin de la libération
de Lyon.
Le 23 août 1944 à Flosailles à l’aube, plus de 600 résistants s’apprêtent à libérer nos Villes, ce qui est fait à 22h30. C’était un mercredi et il faisait beau.
La liberté était là.18 combattants ne la verraient pas. Ne les oublions pas.

Armand BONNAMY
Conseiller municipal délégué aux Anciens Combattants et au Devoir de mémoire


Partenaires