libert_1.jpg

Expression politique

Tribunes libres des groupes politiques de Bourgoin-Jallieu représentés au sein du conseil municipal.

Nouvelles n° 152 : mai - juin 2018


GROUPE MAJORITÉ
LES RÉPUBLICAINS, UDI, DIVERS DROITE

Agir pour l’avenir du sport berjallien

Le début du printemps est porteur de bonnes nouvelles pour l’ovalie berjallienne, avec en premier lieu le grand projet de rénovation de la tribune nord du stade Rajon, Cette rénovation, annoncée par le Maire et portée par l’équipe municipale, verra le jour durant l’intersaison 2018. Le stade en avait grand besoin ! L’état de vétusté des espaces sportifs laissé par la précédente majorité devait être rectifié. La nouvelle tribune piscine s’inscrit dans cette volonté de rénover et de requalifier notre commune, cela au même titre que le pavage de la rue piétonne, le plan école ou le stade de football synthétique de Pré-Pommier. Ainsi la ville, aidée par le plan de relance du président du Conseil départemental de l’Isère, investit plus de 3 millions d’euros dans la rénovation de la tribune nord, des vestiaires, des salles pour les arbitres, la presse et les contrôles antidopages, ainsi qu’un parking de 550 places sur le quai des Belges. Vous retrouverez le détail de cette opération réalisée par une entreprise lyonnaise et berjallienne dans le dossier de ce numéro du bulletin municipal. Cette heureuse nouvelle est accompagnée par une refonte du bureau exécutif de l’association. Dario Lodola a été remplacé par Henri-Guil-laume Gueydan, président du groupe Albatros, amoureux du club comme nous tous. La municipalité accueille ce nouveau bureau avec enthousiasme et l’aidera à porter son projet auprès de la Fédération française de rugby. Ces deux informations importantes permettront au CSBJ de renouer avec le rugby professionnel. Mais Bourgoin-Jallieu, ce n’est pas que le rugby, c’est un ensemble de sports olympiques où de nombreux clubs excellent : football, handball, basketball, athlétisme, gymnastique, skateboard, boxe ou encore taekwondo. Des clubs qui créent l’événement en accueillant des événements régionaux, voire nationaux. Ainsi, j’ai proposé au Conseil municipal du 26 mars plusieurs aides exceptionnelles afin d’accompagner la Fraternelle, le Racing Team esplanade ou encore le Taekwondo club de Bourgoin-Jallieu. Ces aides permettent de sublimer l’engagement des clubs. Une action gagnante pour les associations, la ville et le sport. Vous l’aurez compris, nous agissons pour refaire de Bourgoin- Jallieu une grande ville du sport.

Alexandre GhIbaudo
Adjoint au maire chargé des sports - Conseiller communautaire CAPI


Faire de Bourgoin-Jallieu une ville à votre image

Bourgoin-Jallieu est une ville qui bouge et qui se renouvelle. Depuis quatre ans la municipalité a déjà livré de gros projets comme le renouvellement urbain de Champ-Fleuri, la rénovation de la rue de la Liberté et en à impulser de nouveaux : rénovation de la tribune nord du stade Rajon, réhabilitation du quartier de la gare, construction d’une piscine à Champaret, construction d’un nouveau commissariat et extension du tribunal. Assurément Bourgoin-Jallieu est une ville en pleine mutation. L’écoute des habitants a toujours été au cœur de l’action de l’équipe municipale. Nous avons fait renaître les conseils de quartier délaissés sous l’ancienne municipalité. La qualité des échanges a abouti à l’élaboration et la réalisation de nombreux projets  initiés par les CQ pour un montant global de 3 M€. On peut citer entre autres la fresque du hall Cassan, la place de l’église Notre-Dame, la sécurisation de la rue de l’Hôtel de Ville ou encore les agrès de sport-santé au parc des Lilattes. A mi-mandat, 90 % des engagements de campagne ont été tenus. Forts de ce constat, nous souhaitons aller plus loin et mobiliser l’ensemble des Berjalliens pour un nouveau projet de territoire. Nous souhaitons maintenant construire l’avenir avec vous. À travers une consultation citoyenne nous allons vous interroger sur l’action municipale et dessiner avec vous la ville de demain en ayant pour objectif d’identifier vos besoins et vos attentes. Pour cela nous allons avec vous dialoguer, innover et inventer ! La première phase de cette consultation résulte en une enquête qualitative sous deux formes : le questionnaire papier joint avec ce numéro et une enquête téléphonique auprès d’un panel représentatif de Berjalliens réalisée par une agence spécialisée à laquelle vous avez peut-être déjà participé. Ensuite des groupes de travail auxquels je vous invite à participer seront mis en place au mois d’octobre dans le but de déterminer ce que pourrait être Bour- goin-Jallieu en 2028. Enfin la restitution de vos travaux sera présentée lors des vœux du maire en janvier 2019. Cette consultation est la vôtre, je vous encourage à devenir les acteurs de l’évolution de notre ville, pour faire de Bourgoin-Jallieu une ville à votre image

Aurélien Leprêtre
Conseiller municipal délégué à la démocratie participative et à la politique de la ville


GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE

Tout pour la musique

Nous l’avons très souvent dénoncé. Le festival rock les « Belles Journées », un des projets phares de la municipalité de droite de Vincent Chriqui, est un des plus coûteux pour la ville et les Berjalliens. Elément capital du programme de campagne de l’équipe majoritaire, depuis trois ans maintenant ce projet existe et répond, d’après la majorité, à une attente des Berjalliens. Et depuis trois ans, nous dénonçons la gabegie de ce projet qui remplace la Fiesta des Lilattes, qui était accessible à tous les Berjalliens et où les associations pouvaient participer, vendre boissons et nourritures pour réaliser quelques recettes pour leurs activités, en un concert clos et payant. Alors l’argument de la majorité est d’avancer que contrairement à la Fiesta des Lilattes, les Belles Journées regroupent une dizaine de concerts. 1 471 spectateurs sur les deux jours en 2017 dont 355 entrées gratuites, n’est pas ce qu’on pourrait appeler un projet plébiscité par les Berjalliens, d’autant plus qu’il faudrait savoir sur les 1116 personnes payantes, combien habitent la ville. De plus, avec un coût de 191 000 € en 2016 et 140 700 € en 2017, les Berjalliens qui souhaitent s’y rendre payent au final deux fois leur entrée. Ils sont en droit de se questionner sur l’utilité d’un tel projet et surtout sur la persévérance dans cette ligne politique. C’est peut-être la raison pour laquelle en 2018, ce festival changera de formule. Bon nombre d’amateurs de rock, qui avaient tant réclamé ce festival en 2014, seront déçus puisque la programmation musicale passera du rock indé à de la variété française (contrairement à ce qui avait été annoncé durant la campagne). Ainsi, peut-être que la nouvelle programmation culturelle de ce festival permettra de faire le plein d’entrées, mais ce qui est sûr, c’est qu’il restera encore en 2018 inaccessible financièrement à bon nombre de Berjalliens.

Damien PERRARD
Conseiller municipal


GROUPE ANDRÉ BORNE

« Qui paye ses dettes s’enrichit » …

Depuis 2011, la programmation rigoureuse de tous les projets publics dans le budget communal (crédits de paiement), a permis à notre ville de bien gérer tous ses investissements et de se désendetter (42 millions en 2009, 34 millions en 2014, 24 millions prévus en 2018) car nous avons su créer « en même temps » une dynamique de « richesse fiscale » que rien ne pouvait empêcher même pas … l’alternance 2014 « parce que BOURGOIN-JALLIEU ! ». L’équation (+ de constructions de bâtiments économiques) x (+ de constructions de bâtiments logements) = + de contribuables locaux avec en concomitance l’augmentation de l’assiette fiscale, sans parler de la dynamique de l’activité économique générée pour le BTP et de tous ses métiers connexes, premier employeur de BJ ! Au final sur Bourgoin-Jallieu : + de recettes fiscales sur les contributions directes « TH, THLV, TF et TF NB » (+ 15 239 000 euros) depuis dix ans sans « toucher » aux taux des impôts locaux … avec une attractivité qui ne se dément pas !

André BORNE – Robert AUBIN
Conseillers Municipaux
Conseillers Communautaires CAPI


FRONT NATIONAL

Non communiqué

Robert ARLAUD
Conseiller municipal


ARMAND BONNAMY
SANS ÉTIQUETTE

Non communiqué

Armand BONNAMY
Conseiller municipal délégué aux Anciens Combattants et au Devoir de mémoire


 

 

Partenaires