budget_3.png

Budget 2016

Lundi 14 mars 2016, le Conseil municipal de Bourgoin-Jallieu a voté le budget 2016 de la ville qui s’élève à 36 150 000 € en fonctionnement et 28 820 969 € en investissement, avec au menu, des économies et des priorités affirmées.

Au menu, des économies et des priorités affirmées ! Ce budget applique les engagements pris pour une politique de changement, basée sur le développement économique, et qui, dans un cadre contraint par la baisse des dotations de l’État, veut préserver les priorités de l’équipe municipale. 


Interview de Vincent Chriqui, Maire de Bourgoin-Jallieu, 1er vice-président de la CAPI et conseiller départemental de l’Isère, sur le budget 2016 de la commune.  
Interview parue dans le magazine Nouvelles n° 139

Quelles sont les priorités traduites par ce budget ? Ce deuxième budget de la mandature applique les engagements que nous avions pris en 2014. Un véritable projet de changement basé sur le développement économique, la lutte contre l’isolement, l’accompagnement de la jeunesse, la sécurité des biens et des personnes, ainsi que la promotion de la ville par le sport, la rénovation urbaine et les animations culturelles. Les économies réalisées lors des exercices 2014 et 2015 nous permettent d’investir pour l’avenir par un recours à l’emprunt maîtrisé. Nous allons donc renouer avec l’investissement pour faire rayonner davantage Bourgoin- Jallieu, la ville-centre du Nord-Isère.

 Lire la suite de l'interview en 1 clic


3 questions à… Olivier Dias, 5e Adjoint aux finances communales, à l’administration générale, à la communication et aux nouvelles technologies

" Commet définir le budget 2016 ?
Ambitieux. C’est le mot juste pour définir ce budget. Une stricte maîtrise du budget de fonctionnement nous permet mettre un effort particulier sur nos dépenses d’investissement.
De grands projets sont lancés ou sont sur le point de l’être. Cela fait des années que de telles sommes n’avaient pas été investies pour notre ville, et ce sera la plus grosse année du mandat en termes d’investissements.

Entre dessin politique et réalité financière, quels ont été les choix pris par l’équipe municipale ?
Notre objectif a toujours été de faire avancer Bourgoin-Jallieu. Notre ville doit développer son attractivité, rester immobile, ce serait dépérir. C’est pourquoi nous allons fortement investir cette année, pour l’avenir. Après deux années où nous avons considérablement réduit un endettement très important, nous pouvons à nouveau faire appel à l’emprunt pour financer cet investissement.

Les baisses de la dotation de l’État constituent-elles toujours un frein à l’investissement ?
L’État étouffe les collectivités territoriales en réduisant drastiquement leur financement, sans s’appliquer à lui-même cette restriction. Sans une maîtrise sévère des frais de fonctionnement,  les collectivités sont contraintes soit d’augmenter les impôts, soit de baisser leurs investissements. Ce budget est la démonstration de nos efforts pour conjuguer maîtrise de la pression fiscale et préservation de l’investissement.
» 


Zoom sur des éléments du budget

Rénovation urbaine

Fonctionnement : 81 800 €
Investissement : 4 926 263 €

La ville se transforme, s’embellit et requalifie ses quartiers : Champ-Fleuri, hôtel de ville, berges du Bion et bien entendu la rue piétonne.
Dès 2017, la métamorphose de la commune sera visible grâce aux investissements consentis par la municipalité. Une ville plus belle, plus accueillante et plus agréable à vivre pour ses habitants.


Éducation

Investissement : 400 000 €

Bourgoin-Jallieu compte 15 écoles publiques maternelles, élémentaires et primaires auxquelles s’ajoutent trois
écoles privées. La gestion des bâtiments qui incombent à la ville sont entretenus et régulièrement rénovés par la collectivité grâce aux 400 000 € prévus dans le budget.


Proximité

Fonctionnement : 3 774 837 €
Investissement : 674 650 €

Si le Centre communal d’actions sociales (CCAS) représente l’essentiel de ce budget avec 3 769 337 € de fonctionnement et 534 650 € d’investissement (y compris l’Espace séniors), les conseils de quartiers et les maisons des habitants (MDH) constituent un outil de démocratie que la ville dynamise.
Ainsi, en 2016, 100 000 € sont investis dans la rénovation de la MDH de Champaret et 40 000 € sont prévus pour réaliser les travaux sollicités par les conseils de quartier.


Séniors

Fonctionnement : 1 896 875 €
Investissement : 217 825 €

Les élus s’attachent particulièrement aux attentes de nos aînés. Le soutien de la commune auprès des séniors se matérialise par l’Espace séniors au Pont Saint-Michel et par le foyer logement La Berjallière qui représentent à eux deux un investissement de 217 825 €.


Sécurité

Fonctionnement : 533 643 €
Investissement : 10 878 €

La sécurité est une priorité de l’équipe municipale. Après deux années d’investissements forts pour mettre en place un parc de 27 caméras de vidéoprotection et améliorer le matériel des policiers municipaux, la ville maintient le soutien à ce service primordial à la population avec un budget de fonctionnement (salaires et activité du service) de 533 643 €.


Promotion de la ville

Fonctionnement : 654 269 €
Investissement : 20 300 €

L’objectif de la municipalité est de faire rayonner Bourgoin-Jallieu au delà du Nord-Isère, dans toute la nouvelle région Auvergne-Rhône- Alpes. Le budget alloué à la communication, à l’office municipal de tourisme et au festival de rock Les Belles Journées servent à assurer cette promotion à l’extérieur des frontières communales. Par ailleurs, une ville qui rayonne est une ville connectée, voilà pourquoi 20 000 € seront investis dans la création d’une application pour smartphone.


Mobilité et voirie

Fonctionnement : 265 000 €
Investissement : 822 990 €

Tout un chacun désire une route propre et bien entretenue. Une voirie qui permette de cheminer en toute sécurité à tous les utilisateurs, qu’ils soient à pied, en vélo, trottinette, skate, roller ou en voiture. La vie d’une ville ne permet malheureusement pas d’offrir une voirie parfaite partout, mais la ville s’attache chaque année à améliorer la qualité du service à la population.


Culture

Fonctionnement : 521 060 €
Investissement : 135 700 €

 
Outil de rayonnement et d’émancipation du citoyen, la culture ouvre les esprits et fait connaître le nom de notre ville dans les grandes cités régionales. Mais cet outil a ce petit supplément d’âme qui permet à chaque citoyen de s’émanciper et de s’enrichir humainement. Les 130 000 € investis dans la médiathèque de Champ-Fleuri cette année participent ainsi à la vitalité culturelle du territoire et favorise l’accès à la connaissance dans les quartiers.

Espaces verts et propreté

Fonctionnement : 2 112 366 €
Investissement : 71 000 €

L’entretien des parcs et jardins, ainsi que la propreté des rues est réalisé tous les jours par les agents municipaux. Leur envie de bien faire et d’offrir des espaces verts de qualité, associée à la politique de
replantation des arbres ont concouru au maintien de la troisième fleur du label Villes et villages fleuris
2016.
Pour les propriétaires de chiens, de nombreux canisites sont mis en place aux quatre coins de la commune permettant ainsi aux trottoirs de rester propres.


Associations

Fonctionnement : 1 269 824 €
Investissement : 18 469 €

Le tissu associatif participe activement au vivre ensemble et à la vitalité de la cité. Outre les 1 269 824 € de subventions allouées aux associations, la ville investit 18 469 € dans la rénovation de l’école des Lilattes pour créer une grande maison des associations ouverte à tous.


Politique sportive

Investissement : 1 318 000 €

À l’image du rugby ou de la boxe, le sport est un des piliers de la notoriété de notre ville. À Champ-
Fleuri, 968 000 € seront consacrés à la réalisation d’un terrain de football synthétique dans le stade de Pré-Pommier. À Champaret, 250 000 € sont d’ores-et-déjà réservés pour la construction de la piscine intercommunale de la CAPI.


Partenaires